Conciliation travail-famille

La conciliation travail-famille est une considération assez récente, au Québec. Les jeunes travailleurs, inspirés par les luttes de leurs parents pour de meilleures conditions de travail et de vie, réclament aujourd’hui plus de flexibilité de leurs employeurs. D’aucuns préfèrent les expressions « conciliation travail-études-famille » ou « conciliation travail-vie », parce que la génération X et la génération Y ne vivent pas pour travailler – nous travaillons pour vivre.

Ce changement dans le rapport au travail nécessite une adaptation du marché de l’emploi qui se réalise lentement, mais sûrement – et non pas sans heurts. La création des centres de la petite enfance (CPE) et l’instauration du Régime québécois d’assurance parentale sont des avancées importantes.

Force Jeunesse revendique de meilleures conditions de vie pour les jeunes familles, notamment par des mesures favorisant l’équilibre entre le travail et la famille, l’amélioration du réseau des haltes-garderies, une meilleure gestion des listes d’attentes pour les places en CPE et la participation des étudiants au Régime québécois d’assurance parentale.