Jeunes sur les C.A. : FJ salue l’adoption unanime d’un projet de loi!

Force Jeunesse se réjouit de l’adoption, à l’unanimité des députés de l’Assemblée nationale, du projet de loi 693 visant à dédier un siège à un jeune de moins de 35 ans sur les conseils d’administration des sociétés d’État québécoises. L’organisme qui milite depuis des années pour la mise en place d’une telle mesure apprécie aujourd’hui le fruit de ses efforts et s’assurera maintenant que des jeunes de tous les horizons auront accès à ces sièges.

C’est après la mise en lumière par Force Jeunesse du triste constat que les jeunes de moins de 35 ans représentaient moins de 1% des administrateurs de nos sociétés d’État que le gouvernement a décidé de s’attaquer à cette importante question. « Après plusieurs années de travail de la part de Force Jeunesse auprès des élus, des partis politiques, des groupes de la société civile et du monde des affaires, nous nous réjouissons de voir que l’Assemblée nationale accepte unanimement de faire une place aux jeunes dans ces espaces de prise de décisions collectives. À l’instar de la parité hommes-femmes, nous sommes convaincus que la mise en place d’une telle mesure inspirera les entreprises privées à emboîter le pas et accorder une place plus importante aux jeunes dans leurs lieux décisionnels » soutien Nolywé Delannon, présidente de Force Jeunesse.

Bien que l’adoption de cette mesure représente une avancée déterminante, il importe maintenant de s’assurer que l’accès à ces lieux de décision soit ouvert aux jeunes de tous les horizons. À ce sujet, Force Jeunesse continuera de défendre ses positions exprimées lors de la commission parlementaire sur le projet de loi 693. « Le gouvernement devra garantir une transparence dans le processus de sélection des futurs jeunes administrateurs en s’assurant d’une réelle diversité des candidatures étudiées et retenues. La diffusion des affichages de postes ainsi qu’une formation accessible aux futurs administrateurs publics font partie des principes que Force Jeunesse mettra de l’avant pour permettre l’atteinte de ces objectifs » déclare Mme Delannon. Le dépôt imminent de la Stratégie d’action jeunesse sera un moment déterminant pour évaluer la volonté gouvernementale à cet égard et l’organisme suivra donc ce dossier de près.

Pour conclure, Force Jeunesse félicite le député de Sainte-Rose, M. Jean Habel, pour l’adoption de son projet de loi qui représente une mesure historique en faveur d’une plus grande équité intergénérationnelle dans la gouvernance des sociétés d’État québécoises. L’organisme continuera à travailler avec tous les élus de l’Assemblée nationale qui désirent permettre une meilleure représentation des jeunes et de la diversité dans les prises de décision collectives.

Créé en 1998, Force Jeunesse est un regroupement de jeunes travailleurs visant la défense et l’amélioration des conditions de travail et des perspectives d’emploi de la relève dont les membres sont à la fois des associations et des individus. L’équité intergénérationnelle et une préoccupation pour l’avenir collectif de notre société sont au cœur des valeurs défendues par l’organisation.6