Le budget 2014-2015 : à quand l’équilibre budgétaire?

Force Jeunesse accueille avec certaines réserves le budget du Québec 2014-2015. Nonobstant le report regrettable de l’équilibre budgétaire annoncé dans la dernière mise à jour économique, il importe néanmoins de saluer l’engagement du gouvernement à rééquilibrer les finances publiques du Québec.

À court terme, Force Jeunesse s’inquiète de la précarité des prévisions quant à l’atteinte de l’équilibre budgétaire. En effet, celles-ci s’appuient sur des cibles pour le moins ambitieuses, alors que l’augmentation des dépenses de programmes devra pratiquement diminuer de moitié pour les trois prochaines années. De plus, ces cibles n’incluent aucune provision advenant une croissance plus faible des revenus. « Que se passera-t-il si les revenus ne sont pas au rendez-vous, si la croissance économique n’est pas aussi élevée que prévu, comme ce fut le cas ces dernières années ? Reporterons-nous encore une fois l’atteinte de l’équilibre budgétaire ? », s’inquiète Eloi Lafontaine Beaumier, président de Force Jeunesse. Il importe de réitérer une fois de plus l’importance cruciale de cet équilibre afin d’atténuer le fardeau de la dette publique pour les générations futures.

À plus long terme, la situation des finances publiques suscite également plusieurs inquiétudes. Les effets du changement démographique et du prolongement de l’espérance de vie ne feront qu’accentuer le poids des régimes de retraites du secteur public sur les finances du Québec. Il est de plus préoccupant de constater que le coût du service de la dette atteindra 11,6% des revenus de l’État en 2016. En ce sens, l’augmentation de la capitalisation du Fonds des générations prévue par le gouvernement permettra d’atténuer partiellement ce coût pour les générations futures.

Enfin, bien que Force Jeunesse reconnaisse l’initiative du gouvernement d’établir des projections financières à plus long terme, il serait néanmoins nécessaire d’aller plus loin encore dans cette voie en présentant une comptabilité générationnelle. « Cette pratique comptable mesure la proportion entre les actifs et les passifs pour chaque génération et permet ainsi de répartir plus équitablement les coûts et bénéfices des politiques publiques », soutient Eloi Lafontaine Beaumier. Le gouvernement doit prendre les moyens de ses ambitions pour offrir à tous les Québécois un budget qui soit solidaire au présent et responsable face à l’avenir.

Créé en 1998, Force Jeunesse est un regroupement de jeunes travailleurs visant la défense et l’amélioration des conditions de travail et des perspectives d’emploi de la relève dont les membres sont à la fois des associations et des individus. L’équité intergénérationnelle et une préoccupation pour l’avenir collectif de notre société sont au cœur des valeurs défendues par l’organisation.