LES RENCONTRES MCV – ÉDITION 2017

Présentées par

BÂTIR L’AVENIR AUJOURD’HUI ET DEMAIN!

Le Fonds de solidarité FTQ est fier de s’associer à Force Jeunesse pour les Rencontres Maitres chez vous afin de soutenir la relève dans les affaires publiques.

Présent partout au Québec par son vaste réseau, le Fonds de solidarité FTQ investit annuellement des centaines de millions de dollars dans l’économie québécoise et a comme mission la création, le maintien et la sauvegarde des emplois. C’est en facilitant l’épargne-retraite de ses plus de 600 000 actionnaires-épargnants que sa mission s’accomplie et que le Fonds contribue à FAIRE TOURNER L’ÉCONOMIE D’ICI.

Pour en savoir plus : fondsftq.com

En association avec

ACHETEZ VOS BILLETS

Découvrez les biographies des conférenciers qui seront à #MCV2017 et restez à l’affût pour l’annonce de nouvelles conférencières et de nouveaux conférenciers sur les différents panels!

8 h 15 – Accueil et inscription


9 h 00 – Discours d’ouverture


9 h 15 – Conférence d’honneur

Pierre Moreau, ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du Trésor, Député de Châteauguay – @pierremoreauplq

Pierre Moreau est membre du Barreau du Québec depuis 1981. Il fait le saut en politique provinciale en avril 2003, où il est élu dans la circonscription de Marguerite-d’Youville. Depuis 2008, il représente les électeurs de la circonscription de Châteauguay. Il a notamment exercé les fonctions de Whip en chef du gouvernement, de ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la francophonie, de ministre des Transports, de ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de l’Éducation. Le 16 janvier 2017, il est assermenté ministre responsable de l’Administration gouvernementale et de la Révision permanente des programmes et président du Conseil du Trésor.


10 h 15 – Pause


10 h 30 – Panels thématiques


10 H 30 – #INNOVATION : Les innovations technologiques et numériques et la transformation de l’économie

panel en association avec

Harout Chitilian, Vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable des technologies de l’information et de la ville intelligente et numérique – @harout_mtl

Harout Chitilian a été élu conseiller municipal du district de Bordeaux-Cartierville de la Ville de Montréal en novembre 2013 pour un deuxième mandat consécutif. Il occupe actuellement le poste de vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal et a la responsabilité des dossiers reliés aux technologies de l’information, à la Ville intelligente, à la réforme administrative, et à la jeunesse. De plus, il est membre du comité exécutif de la Communauté métropolitaine de Montréal et siège à la Commission de l’environnement de cette même organisation. Lors de son premier mandat, il a occupé le poste de conseiller responsable de la jeunesse, puis a été nommé Président du conseil municipal de 2011 à novembre 2013. Il fut, pendant la même période, président de la Commission de la présidence de la Ville de Montréal.

En 2011, Harout Chitilian fut choisi parmi les jeunes politiciens municipaux les plus prometteurs de sa génération par le magazine l’Actualité. Au printemps 2013, il participe au programme des «Personnalités d’avenir» à Paris, suite à une invitation du Ministère des Affaires étrangères de la République française. Finalement, en 2014, il reçoit le prix de la relève de l’Union des municipalités du Québec, remis à un jeune élu de moins de 35 ans qui s’est illustré sur la scène municipale.

Préalablement à sa carrière politique, Harout Chitilian a connu une carrière professionnelle accomplie après avoir complété en 2004 ses études en ingénierie à l’École Polytechnique de Montréal.

Damien Silès, Directeur général, Quartier de l’innovation de Montréal – @damiensiles

Doté d’une solide formation en commerce international, Damien Silès occupe depuis 2014 le poste de directeur général du Quartier de l’innovation de Montréal. Il a auparavant été pendant six ans directeur général de la Société de développement social de Ville-Marie, premier courtier social en Amérique du Nord, qu’il a fondée en 2008. L’action qu’il a menée à la barre de cet organisme a été saluée par les médias et lui a valu d’être nommé à deux reprises Personnalité de la semaine La Presse-Radio-Canada (février 2011 et juin 2013). De 2002 à 2008, il a été directeur du membership et des ventes à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, poste qui lui a permis de tisser de solides relations avec le milieu des affaires québécois.

M. Damien Silès est par ailleurs largement reconnu pour son engagement socioculturel. Mélomane averti, il a présidé de 2011 à 2013 le conseil d’administration de l’orchestre de chambre Appassionata et participé activement à ses campagnes de financement. En 2013, il a été finaliste aux prix Arts-Affaires, décernés par le Conseil des arts de Montréal, dans la catégorie Personnalité, en reconnaissance de son importante contribution. Il est actuellement vice-président du conseil d’administration de la Société de développement social de Ville-Marie.

Deborah Chèrenfant, Fondatrice, Mots d’Elles – @dearkid

Déborah Cherenfant, fonde en 2011 Mots d’Elles, média dédié au succès et au rayonnement des femmes d’affaires et d’influence, puis en 2012 Coloré Design, atelier de création de pièces uniques faits de motifs et textiles d’ailleurs. Conférencière et animatrice de talent, Déborah est récipiendaire de plusieurs prix prestigieux, dont celui du « meilleur blogue business au Canada » en 2013 et celui de la « relève journalistique » en 2014. En 2016, elle est lauréate du prix « Femme de mérite » de la Fondation Y des femmes de Montréal en Entrepreneuriat et nommée « Personnalité de la semaine » par La Presse. Passionnée d’entrepreneuriat, Déborah assure la présidence du CA de Compagnie F, qui soutient l’entrepreneuriat féminin depuis 1997. En octobre 2016, Déborah fait partie des conférenciers invités au Forum social mondial en France, et a eu l’opportunité de présenter une conférence TEDx à l’UQAM. Depuis janvier 2017, elle est administratrice de la Fondation KANPE, et présidente de la Fondation BIAS.

Alain denis, Vice-président principal – Innovation, Fonds de solidarité FTQ

Alain Denis s’est joint au Fonds de solidarité FTQ en 2009 à titre de directeur des investissements du secteur Technologies de l’information et des télécommunications. En octobre 2011, il a été nommé vice-président principal, secteur Nouvelle économie qui est devenue secteur Innovation en novembre 2015. Entrepreneur et gestionnaire comptant plus de 20 ans d’expérience dans le milieu des affaires et de l’investissement, M. Denis a assumé différentes responsabilités de gestion au sein d’entreprises de premier plan et a ainsi largement contribué à leur développement. Au cours de sa carrière, Alain Denis a entre autres participé au lancement d’une entreprise nationale de télécommunications sans-fil et a participé au financement et au développement de plusieurs entreprises de portefeuille en capital de risque, notamment en Europe et en Asie. Plus récemment, il a participé au développement des affaires de deux entreprises qu’il a cofondées, l’une dans le domaine des technologies de la santé et l’autre dans le secteur du financement sur actifs. Diplômé de l’Université Laval et de l’Université York, M. Denis est détenteur d’un MBA et d’un baccalauréat en sciences de l’administration, option finance. Très impliqué dans le milieu, il siège aux conseils d’administration de Montréal In Vivo, Canadian Venture Capital and Private Equity, et plusieurs entreprises privées et publiques et organisations établies à Montréal. Il est aussi membre de l’Institut des administrateurs de sociétés.

Mohamed Hage, Fondateur et président, Fermes Lufa – @hage_mo

Mohamed Hage est un jeune entrepreneur ayant à son actif une longue liste de réussites et possédant plus de 10 ans d’expérience en gestion de sociétés informatiques et immobilières. Il sait transmettre sa passion aux employés qui le côtoient, en plus d’avoir un don inné pour la création de relations d’affaires avec des experts de divers domaines. Il a imaginé Les Fermes Lufa au début des années 2000 en s’inspirant de son enfance dans un village juste à l’extérieur de Beyrouth où tout ce qu’il mangeait était frais du jour et venait du village même.

Monique Savoie, Présidente – Fondatrice & Directrice artistique, Société des arts technologiques (SAT)

Vidéaste interpellée par l’art de l’installation et la musique électroacoustique, Monique Savoie marque l’avant-garde d’ici par un cheminement transversal qui l’amène à travailler avec différentes disciplines artistiques. En 1995, elle dirige le sixième Symposium international des arts électroniques ISEA95 Montréal, événement qui a grandement participé à positionner Montréal sur la scène internationale de la création numérique. L’année suivante, elle fonde la Société des arts technologiques [SAT] qu’elle préside également tout en cumulant les fonctions de directrice artistique et du développement. Comptant aujourd’hui plus de 30 000 membres, la SAT offre un lieu de réseautage unique au moment où le numérique transforme radicalement nos façons de penser, de créer et de diffuser. Depuis 1996, elle a fait de ce centre transdisciplinaire de recherche, de création, de production, de formation et de diffusion voué au développement et à la conservation de la culture numérique, le lieu incontournable des arts technologiques à Montréal. Et depuis ce temps, il jouit d’une réputation internationale.  Récompensée en 2014 par la Ville de Montréal, Monique Savoie a reçu le prix de la Bâtisseuse du 21e siècle. Depuis août 2016, elle représente la SAT à titre d’associée de la Gaîté Lyrique à Paris jusqu’en 2022.


10 H 30 – #TRANSPORT : Le renouveau de la gouvernance en transport et l’avenir de la mobilité métropolitaine

Guillaume Lavoie, Conseiller municipal, Ville de Montréal – @glavoie_mtl

Guillaume Lavoie est conseiller municipal de la Ville de Montréal. Il s’intéresse particulièrement au budget, à la transparence, à la mobilité, à la véloconomie, au phénomène de l’économie collaborative et au rôle de l’art urbain. Avant de faire le saut en politique, Guillaume a fait carrière en diplomatie publique, en politiques publiques et en relations internationales, au Canada et à l’international. Chargé de cours à l’École nationale d’administration publique – où il enseigne le premier cours au Canada sur l’économie collaborative et les politiques publiques, Guillaume est membre de la Chaire Raoul-Dandurand et observateur international. Entrepreneur social engagé, il est le fondateur de Mission Leadership Québec et le co-fondateur du Collège néo-classique. Titulaire d’une MPA (Énap), il détient un B.A. en relations industrielles et des certificats en administration, et en droit (Université Laval). Guillaume est Fellow du Forum des fédérations, de Action Canada, de la Fondation Jeanne-Sauvé et de Next City.

Philippe Schnobb, Président du CA, Société de transport de Montréal – @schnobb

À titre de journaliste à Radio-Canada pendant 27 ans, il a souvent couvert les enjeux liés au transport collectif. À travers sa vie professionnelle qui l’a amené à travailler dans plusieurs stations régionales de Radio-Canada, il a fait des études en histoire et en communications aux universités d’Ottawa, à la Faculté St-Jean d’Edmonton et à l’UQAM. Depuis le 28 novembre 2013, il occupe à temps plein le poste de président du CA de la STM et y représente les clients du transport collectif. Il assume enfin la présidence du CA de l’ATUQ qui regroupe les neuf sociétés de transport en commun du Québec.

François Pépin, Président du conseil d’administration de Transport 2000 Québec – @fpepin56

Biographie à venir.

Florence Junca-Adenot, Directrice-Fondatrice du Forum Urba 2015 et Professeure, Département d’études urbaines et touristiques, Université du Québec à Montréal

Florence Junca Adenot est directrice-fondatrice du FORUM URBA 2015 et professeure au département d’études urbaines et touristiques à l’UQAM. Elle s’intéresse à la dynamique intégrée du développement urbain et des transports, aux arts dans la Cité et à la gouvernance des grands projets. Elle a occupé plusieurs postes de vice rectrice à l’UQAM, dont elle a construit 10 phases du Campus. Elle a été présidente du Conseil de la société immobilière du patrimoine architectural (SIMPA) qui a relancé le Vieux Montréal dans les années 80-90. Elle fut la première présidente directrice générale de l’Agence métropolitaine de transport (AMT) qui a piloté le plan d’action de développement des transports collectifs pour le région de Montréal. Elle préside les fêtes du 350e anniversaire de Boucherville en 2017. Elle est présidente de cinq conseils d’administration. Elle est détentrice d’un Ph.D. en sciences économiques et fellow CIRANO.

Dorothy Alexandre, Animatrice, Chroniqueuse et productrice de contenus – @dorothy_alex

Communicatrice aguerrie, Dorothy Alexandre œuvre comme animatrice, chroniqueuse et productrice au contenu, en plus de modérer des panels de discussion. Les enjeux qui l’interpellent: société, entrepreneuriat et diversité. Antérieurement, elle a travaillé comme journaliste au sein du Groupe TVA pendant sept ans. Membre du Conseil des Montréalaises, cette jeune mère s’engage socialement depuis 15 ans.


10 H 30 – #libreechange : Mondialisation, libre-échange et développement régional, quelle est la recette gagnante

panel en association avec

Marcel Groleau, Président, Union des producteurs agricoles – @GroleauM

Élu président général de l’Union des producteurs agricoles au Congrès général de 2011, Marcel Groleau est producteur laitier à Thetford-Mines. La Ferme D.M. Groleau, dont il est copropriétaire avec son frère Denis, compte 250 hectares de terre et 225 têtes Holstein pur sang. En 2000, les frères Groleau ont reçu le prix d’excellence CÉRÈS du Salon de l’agriculture soulignant leurs grandes qualités de gestionnaires. Actif dans le syndicalisme agricole depuis plus de vingt ans, Marcel Groleau a été président de la Fédération des producteurs de lait du Québec et membre du conseil exécutif de l’UPA (2005-2009). Il siège au conseil exécutif des Producteurs de lait du Canada depuis 2004. Président du Conseil pour le développement de l’agriculture du Québec (CDAQ), d’UPA Développement international et de la Fondation de la famille terrienne, Marcel Groleau agit également comme coprésident de la Coalition pour la souveraineté alimentaire et de la Coalition G05 – pour un modèle agricole équitable – la gestion de l’offre.

En 2012, monsieur Groleau signait, à Rome, une entente de collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) visant à promouvoir le développement d’une « agriculture familiale performante, économiquement viable, socialement solidaire, équitable et durable, structurée au sein d’organisations professionnelles et insérées dans le marché ». Conférencier au Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM) en 2012, nommé « Personnalité agricole 2013 » au Gala Cérès du Salon de l’agriculture, Marcel Groleau a été élu 2e vice-président de la Fédération canadienne d’agriculture en mars 2013.

Richard Ouellet, Professeur titulaire en droit international économique, Université Laval

Richard Ouellet est professeur titulaire en droit international économique à la Faculté de droit et à l’Institut québécois des hautes études internationales (HEI) de l’Université Laval à Québec. Il est avocat et docteur en droit. Ses enseignements et recherches portent sur les accords de l’Organisation mondiale du commerce, sur l’intégration économique nord-américaine et sur le droit des investissements. Il dirige et a dirigé une cinquantaine d’étudiants à la maîtrise et au doctorat dans ces trois champs de spécialité. Les programmes de recherche sur lesquels le professeur Ouellet travaille portent sur les normes internationales liées au commerce agricole, sur le rôle de la science dans l’accord SPS de l’OMC, sur l’Accord OTC, sur les exceptions de moralité publique, sur l’évolution de l’ALÉNA, sur le Partenariat Transpacifique et sur l’Accord économique et commercial global Canada-Europe. Il est l’auteur de plusieurs communications, chapitres de livres et articles publiés dans des revues juridiques savantes.

John Parisella, Directeur exécutif CampusMtl, Analyste politique Canada-USA – @johnparisella

Biographie à venir.

David Lametti, Député de LaSalle-Émard-Verdun – @Davidlametti

Lametti est député de la circonscription de LaSalle—Émard—Verdun. Il a été Secrétaire parlementaire de la ministre Chrystia Freeland au Commerce international de décembre 2015 à janvier 2017. Pendant ce temps, il a voyagé dans de nombreux pays et partout au Canada en son nom pour discuter du commerce progressif. Avant son élection, M. Lametti était professeur titulaire à la Faculté de droit de l’Université McGill. Il a été vice-doyen à l’enseignement de la Faculté entre 2008-2011. Il est membre de l’Institut de Droit comparé et membre fondateur du Centre des politiques en propriété intellectuelle qu’il a dirigé de 2009 à 2012. Monsieur Lametti a obtenu son baccalauréat en sciences économiques et politiques de l’Université de Toronto et a reçu ses premiers diplômes en droit, programme conjoint de droit commun et droit civil de l’Université McGill en 1989. Il est titulaire d’une maîtrise en droit de la Yale Law School et d’un doctorat en droit d’Oxford University. Il est un expert internationalement reconnu en propriété intellectuelle et en droit des biens. Il est l’auteur de nombreuses publications sur ces sujets et a enseigné ou offert des conférences à de prestigieuses universités anglophones, francophones et italiennes.

Audrey Azoulay, Économiste et Fondatrice d’illo pertinere – @azoulayaudrey

Biographie à venir.


10 H 30 – #LIBERTeCIVILE : Liberté CIVILE et sécurité nationale, le dilemme des démocraties

Benoit Gagnon, Directeur cybersurveillance et sécurité de l’information au Corps canadien des Commissionnaires du Québec – @bendageek

Benoît Gagnon est directeur cybersurveillance et sécurité de l’information au Corps canadien des Commissionnaires du Québec. Ancien des services de renseignement, il jouit d’une expérience très persifiée dans le domaine de la sécurité. Depuis les dernières 16 années, il a été appelé à travailler avec le SCRS, l’ACSTA, l’UPAC, la Sûreté du Québec et d’autres acteurs impliqués de près ou de loin dans le milieu de la sécurité. Grandement actif dans les médias à titre d’experts sur les questions de criminalité informatique et de terrorisme, il est aussi présent dans le milieu académique depuis maintenant plus de quinze ans à titre de chercheur dans différentes chaires de recherches. Finalement, il est codirecteur de l’ouvrage Repenser le terrorisme : concept, acteurs et réponses, paru aux Presses de l’Université Laval.

Frédéric Bérard, Docteur en droit et politologue, Université McGill – @F_BERARD

Me Frédéric Bérard, docteur en droit (L.L.D., UdM, liste d’excellence) et politologue (M.A., McGill), est codirecteur fondateur de l’Observatoire national en matière de droits linguistiques, chercheur-collaborateur au Centre de recherche en droit public (CRDP), et débute présentement un postdoctorat en philosophie à l’Université Laval. Il est bachelier de la faculté de droit de l’Université de Montréal (L.L.B., liste d’excellence). Vulgarisateur et communicateur de la chose publique, il collabore régulièrement aux débats qui animent l’actualité québécoise et canadienne auprès de plusieurs médias québécois ou hors Québec. Depuis octobre 2016, il est chroniqueur politico-juridique au journal Métro, où il tient une chronique intitulée In Libro Veritas, publiée tri-hebdomadairement. Il agit également à titre de commentateur ponctuel ou régulier auprès de V Télé, TVA/LCN, Radio-Canada/RDI, Le Devoir et MATV, et contribuera prochainement au magazine Le Point (France). Il co-anime enfin l’émission politico-satirique C’est pas nous qui avons commencé.

Janine Krieber – @janinekrieber

Biographie à venir.

Isabelle Richer, Journaliste et animatrice, Radio-Canada – @Isabellericher

À Radio-Canada depuis 1998, Isabelle Richer est une référence en journalisme judiciaire. Correspondante au palais de justice de Montréal pendant plus de 20 ans, elle a suivi les procès les plus marquants et les plus significatifs de l’histoire récente. Elle a entrepris sa carrière de journaliste à TQS en 1987, après avoir obtenu un baccalauréat en études néo-helléniques de l’Université de Montréal. Onze ans plus tard, Isabelle Richer a fait le saut à Radio-Canada, à l’émission d’affaires publiques La Facture. Elle y a passé deux ans avant de retrouver la couverture quotidienne. En 2000, la salle des nouvelles de Radio-Canada l’a nommée correspondante au palais de justice, afin de profiter de son expertise dans le domaine de la justice.

Elle a collaboré à l’émission Justice pendant trois saisons, tout comme à l’émission Tout le monde en parlait en 2006. Journaliste chevronnée, elle a collaboré aux reportages d’Enquête à plusieurs reprises avant d’être nommée coanimatrice de l’émission en 2015. Elle anime, sur les ondes d’ICI RDI, l’émission quotidienne Isabelle Richer, qui se consacre à l’actualité judiciaire.

Joel Lightbound, DÉPUTÉ DE LOUIS-HÉBERT – @Joellightbound

Avocat de formation, Joël Lightbound est membre du Barreau du Québec, du Barreau de New York et de l’Association du Barreau Américain. Titulaire d’un baccalauréat en droit civil et common law de l’Université McGill, c’est au sein du cabinet Fasken Martineau DuMoulin à Montréal qu’il a commencé sa carrière, de 2011 à 2013. De retour à Québec en 2014 pour se lancer en politique, Joël Lightbound y a pratiqué le droit tout en entamant une Maîtrise en droit des technologies de l’information. Engagé depuis toujours dans sa communauté, Joël Lightbound a siégé sur les conseils d’administration de Champlain Regional College et de l’organisme La Baratte. Il a également agi comme président de l’Association étudiante du Collège St. Lawrence, comme Vice-président de la Confédération des associations d’étudiants en droit civil et comme représentant du Québec au Parlement francophone des jeunes à Libreville, au Gabon.

Depuis son élection en 2015 dans le comté de Louis-Hébert, Joël Lightbound a assumé le poste de Vice-président du Comité permanent de l’accès à l’information, de la protection des renseignements personnels et de l’éthique ainsi que le poste de Président de la Section canadienne de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie. En janvier dernier, il a également été nommé à titre de secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé.


12 h 15 – DINER


13 h 30 – Allocution du partenaire présentateur

Gaétan Morin, Président et chef de la direction, Fonds de solidarité FTQ – @fondsftq

Gestionnaire respecté par la communauté d’affaires au Québec, M. Morin est à la tête d’un des plus importants fonds d’investissement au pays dont l’actif net s’élève à 12,2 milliards de dollars. Il siège aussi aux conseils d’administration de SSQ Groupe financier, de la Fondation de l’entrepreneurship et du Cercle des présidents du Québec.

 


13 h 35 – Grande conférence

Jean-François Lisée, DÉPUTÉ DE ROSEMONT ET CHEF DE L’OPPOSITION OFFICIELLE – @jflisee

Fils d’un père entrepreneur et d’une mère féministe, Jean‑François Lisée est originaire de Thetford Mines. À la fin des années 1970, il fait des études de droit à l’UQAM, avant de poursuivre son cheminement à Paris, en journalisme. Successivement journaliste pigiste, correspondant à l’étranger et auteur de plusieurs ouvrages à saveur politique, il devient, en 1994, conseiller politique de Jacques Parizeau, puis de Lucien Bouchard.

Au début de la décennie 2000, il participe à la création du Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CÉRIUM) ainsi qu’aux travaux du Parti Québécois touchant l’identité, en plus de publier nombre d’essais, de chroniques, de réflexions. Le 4 septembre 2012, Jean-François Lisée devient député de Rosemont; les électeurs de la circonscription lui renouvellent leur confiance le 7 avril 2014. Dans l’intervalle, il fut ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur, et ministre responsable de la région de Montréal au sein du gouvernement de Pauline Marois. Il est chef du Parti Québécois depuis le 7 octobre 2016.

Surtout, Jean‑François Lisée se décrit avant tout comme le père de cinq enfants.


14 h 30 – Panel plénier

Le panel plénier de l’édition 2017 des rencontres Maîtres chez vous portera sur quelques uns des enjeux touchant les communautés autochtones, notamment, le racisme systémique, la situation des femmes autochtones et le développement socio-économique durable.

MICHÈLE Audette, Commissaire – @michele_audette

Née d’un père québécois et d’une mère innue, la Commissaire Audette a grandi dans un milieu engagé au confluent de deux belles cultures dont elle est la fière représentante. La Commissaire Audette a été propulsée très jeune en politique d’abord comme présidente de l’Association des femmes autochtones du Québec puis comme sous-ministre associée à la condition féminine au gouvernement du Québec. La Commissaire Audette a par la suite fait le saut sur la scène nationale en présidant l’Association des femmes autochtones du Canada. Son travail incessant a contribué à faire avancer la cause des femmes et des familles. L’École nationale d’administration publique a récemment fait appel à ses compétences en vue de planifier la création d’un programme innovateur en matière de politiques publiques autochtones.

Alexandre Cloutier, Député de Lac-Saint-Jean – @alexcloutier

Député de Lac-Saint-Jean depuis 2007 sous la bannière du Parti québécois, Alexandre Cloutier est porte-parole de l’opposition officielle en matière de communautés nordiques et d’affaires autochtones ainsi que responsable de la région du Nord-du-Québec, en plus d’être porte-parole en matière d’éducation et de persévérance scolaire, d’alphabétisation, d’éducation des adultes et de la jeunesse. En 2012, il devient le plus jeune ministre du gouvernement québécois lorsque Pauline Marois le nomme aux Affaires intergouvernementales canadiennes, à la Francophonie canadienne et à la Gouvernance souverainiste. Il occupe successivement les postes de ministre responsable de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec.

Alexandre Cloutier a mené deux campagnes à la direction du Parti québécois, en 2015 et 2016, au cours desquelles il a avancé plus d’une centaine de propositions pour l’avenir du Québec. Il a complété des maîtrises en droit international public à l’Université de Cambridge et en droit constitutionnel à l’Université de Montréal.

Widia Larivière, Militante Féministe pour les droits des peuples autochtones – @widjia

Née d’une mère algonquine et d’une père québécois, Widia Larivière est militante féministe pour les droits des peuples autochtones. Elle a travaillé pendant plusieurs années chez Femmes Autochtones du Québec et est l’une des co-initiatrices de de la mobilisation québécoise du mouvement Idle No More. En 2015, elle a cofondé Mikana, une organisation de sensibilisation aux réalités autochtones. Elle est également cinéaste et auteure à ses heures. Son engagement lui a valu un prix hommage dans le cadre du 40ème anniversaire de la Chartes des droits et libertés de la personne du Québec en 2015.

Marie-Josée Parent, directrice générale de DestiNATIONS – @marijoparent

Marie-Josée Parent est Mi’kmaq et acadienne. Elle détient un baccalauréat en philosophie et une maîtrise en histoire de l’art. Elle est directrice générale de DestiNATIONS, un organisme fédérateur culturel autochtone co-promoteur du projet de legs des Premières Nations et des Inuit et ambassade culturelle autochtone pour Montréal. En 2012, elle a été fellow du programme de leadership et politiques publiques Action Canada. Marie-Josée Parent a été directrice de la galerie Les Territoires, un centre d’artiste autogéré proposant un format d’exposition innovant et expérimental. Elle a siégé de 2012 à 2015 sur le comité des arts visuels du Conseil des arts de Montréal et siège actuellement sur le conseil d’administration du Centre de développement communautaire autochtone de Montréal, sur le comité ART CULTURE et sur le comité directeur du RESEAU pour la stratégie urbaine de la communauté autochtone de Montréal. Marie-Josée est aussi conférencière et commissaire d’exposition. Son travail dans l’espace public interroge la notion de propagande étatique, le rôle et les définitions culturelles de l’art et de la culture et les façons par lesquelles les pratiques culturelles peuvent discuter d’enjeux sociaux, communautaires et politiques.

MARTIN PAPILLON, PROFESSEUR AGRÉGÉ, DÉPARTEMENT DE SCIENCE POLITIQUE ET DIRECTEUR DU CENTRE DE RECHERCHE SUR LES POLITIQUES ET LE DÉVELOPPEMENT SOCIAL (CPDS) – @martin_papillon

Martin Papillon est professeur agrégé au Département de science politique et directeur du Centre de recherche sur les politiques et le développement social (CPDS) de l’Université de Montréal. Il s’intéresse aux transformations de la citoyenneté et de la gouvernance autochtone au Canada et ailleurs dans le monde. Ses recherches plus récentes portent sur la négociation d’ententes en matière de développement territorial avec les communautés autochtones. Il a codirigé l’ouvrage Les autochtones et le Québec : des premiers contacts au Plan Nord aux presses de l’Université de Montréal.


16 h 00 – Revue de fin d’année

La traditionnelle revue de fin d’année sera animée par Jean-Philippe Ciprinai qui animera la discussion sur les enjeux critiques de 2016. Posez-lui vos questions en direct via Twitter avec le mot-clic #revue2017.

Chantal Hébert, Chroniqueuse, L’ACTUALITÉ – @chantalhbert

Chantal Hébert est chroniqueuse aux affaires nationales au quotidien Toronto Star et chroniqueuse invitée au quotidien Le Devoir et à L’Actualité. Elle participe régulièrement à diverses émissions d’information à la radio et à la télévision y compris le panel politique hebdomadaire At Issue dans le cadre de The National, le téléjournal de la CBC de même que l’émission Les coulisses du pouvoir à l’antenne de Radio-Canada.

En journalisme depuis 1975, elle a occupé successivement des postes à la télévision régionale et à la radio nationale de Radio-Canada à Toronto et à la colline parlementaire pour le Devoir et La Presse. Chantal Hébert est diplômée du collège universitaire Glendon de l’Université York. Elle est « Senior Fellow » au collège Massey de l’Université de Toronto et détient un doctorat honorifique de l’Université Bishop’s. Elle a été boursière de la fondation Asie-Pacifique (Malaisie et Japon) à deux reprises. Elle est récipiendaire de la mention de service public de l’APEX (2005). En 2006 elle a reçu le prix d’excellence en journalisme et politique publique Hyman Solomon et le Pinnacle Achievement Bryden Award de l’Université York. Elle est l’auteur d’un ouvrage intitulé : French Kiss : Stephen Harper et le Québec publié simultanément dans les deux langues en 2007.

Michel C. Auger, journaliste et chroniqueur politique, radio-canada – @MCAUGER

Michel C. Auger couvre l’actualité politique au Québec, au Canada et aux États-Unis depuis une quarantaine d’années, au gré des campagnes électorales et référendums, pour la presse écrite, la télévision, la radio et le web. Il est au micro de Midi Info à ICI Radio-Canada Première du lundi au vendredi et exerce sa plume sur ICI Radio-Canada.ca.

Philippe-Vincent Foisy, correspondant parlementaire, Radio-Canada – @pvfoisy

Philippe-Vincent Foisy est correspondant parlementaire pour Radio-Canada à Ottawa. Il est vice-président de la Tribune de la Presse. Il couvre les enjeux liés à l’économie, à l’innovation et aux relations Ottawa-Québec. Il s’intéresse aussi à la joute politique et son impact sur la vie des citoyens. M. Foisy a été correspondant parlementaire à l’Assemblée nationale et à Ottawa pour Cogeco nouvelles, collaborant régulièrement aux différentes émissions du 98,5 comme analyste politique. Il a été invité de l’émission les Coulisses du Pouvoir et Kiosque à TV5, notamment. Il a aussi couvert la commission Charbonneau, l’élection municipale de 2013 et l’actualité montréalaise pour le Journal Métro et V télé. Il a aussi co-écrit un livre sur l’industrie du Gaz de schiste en 2011.

Elizabeth Plank, Journaliste, réalisatrice et correspondante senior, vox  – @feministabulous

Élizabeth Plank est une journaliste québécoise vivant à New York et qui est, selon le magazine Forbes, l’une des personnes de moins de 30 ans les plus influentes dans les médias. Elle est réalisatrice et correspondante senior pour le site de nouvelle Vox où elle fait des capsules sur la culture et la politique américaine.

Animé par Jean-Philippe Cipriani, Journaliste et directeur des contenus numériques, L’actualité – @jpcipriani

Jean-Philippe Cipriani est journaliste et directeur des contenus numériques au magazine L’actualité. Il a couvert l’actualité économique à la salle des nouvelles de Radio-Canada, de même qu’aux émissions C’est pas trop tôt et Bien dans son assiette. Il est aussi reporter pour l’émission de consommation Ça vaut le coût, à Télé-Québec. Parallèlement, il est aussi chroniqueur littéraire à Plus on est de fous, plus on lit, en plus d’être collaborateur à France Culture. Auparavant, il a été chef des nouvelles numériques de La Presse canadienne, au Huffington Post Québec et il a été chroniqueur à l’émission La soirée est (encore) jeune.


17 h 15 – Mot de clôture


17 h 30 – Cocktail

en association avec

Tourisme Montréal

INVITÉ D’HONNEUR : DENIS CODERRE, MAIRE DE MONTRÉAL – @deniscoderre

 

Denis Coderre a été élu 44e maire de Montréal le 3 novembre 2013, un nouveau départ dans une carrière politique qui s’étend sur plus de 30 ans. C’est en politique fédérale qu’il fait ses premières armes dans les années 1980, d’abord en tant que président du Comité des jeunes libéraux fédéraux de la circonscription de Bourassa et membre du comité de direction de l’Association libérale fédérale de Bourassa. Il est élu une première fois à la Chambre des communes en 1997 et y siègera en tant que député de Bourassa sans interruption durant 16 ans, soit jusqu’en juin 2013, quand il annonce qu’il quitte la politique fédérale pour se joindre à la course à la mairie de Montréal. En tant que membre du gouvernement, il a occupé tour à tour les postes de secrétaire d’État au Sport amateur, ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration et président du Conseil privé de la Reine, Interlocuteur fédéral pour les Métis et les Indiens non inscrits, responsable de la Francophonie et du Bureau du Canada sur le règlement des questions des pensionnats autochtones. Il a également été conseiller spécial du Premier ministre pour Haïti. Durant ses années au gouvernement, M. Coderre a joué un rôle déterminant dans plusieurs dossiers dont l’établissement du siège social de l’Agence mondiale antidopage à Montréal, l’entrée en vigueur de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés quelques mois après le 11 septembre 2001, la mise en place de mesures visant à réglementer les consultants en immigration ainsi qu’une entente sur les tiers pays sûrs permettant de mieux gérer leurs programmes respectifs de réfugiés avec les États-Unis.

En plus d’être maire de Montréal et président de la Communauté métropolitaine de Montréal, M. Coderre est aussi devenu, en décembre 2015, président de Metropolis, la principale organisation internationale de villes et de régions métropolitaines de plus d’un million d’habitants. M. Coderre est diplômé en Science politique de l’Université de Montréal et détient une Maîtrise en administration pour cadres de l’Université d’Ottawa. Il a reçu en 2005 le grade de Commandeur de l’Ordre de la Pléiade de la section canadienne de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie, qui reconnaît les mérites de personnes qui se sont distinguées en servant les idéaux de la Francophonie.


ACHETEZ VOS BILLETS

NOS PARTENAIRES

PARTENAIRE PRÉSENTATEUR

 

 

En association avec

 

Partenaires

Tourisme Montréal