PRÉSENTÉES PAR

Pour en savoir plus : fondsftq.com

EN ASSOCIATION AVEC

ACHETEZ VOS BILLETS

Découvrez les biographies des conférenciers qui seront à #MCV2019 et restez à l’affût pour l’annonce de nouvelles conférencières et de nouveaux conférenciers sur les différents panels!

8 H 15 – ACCUEIL ET INSCRIPTION


9 H 00 – DISCOURS D’OUVERTURE


9 H 10 – Allocution à la jeunesse

  • Samuel Poulin, Député de Beauce-Sud, Adjoint parlementaire à la jeunesse


9 h 20 – Grande conférence

  • Jean-François Roberge, Ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur

Jean-François Roberge est le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec et député de Chambly à l’Assemblée nationale. Membre fondateur de la Coalition Avenir Québec, ex-membre du Conseil supérieur de l’Éducation et lui-même ancien président de Force Jeunesse, il a été enseignant au primaire pendant près de 17 ans.  

Auteur à ses heures, Jean-François Roberge a publié deux romans-jeunesse. En 2016, il a également publié un essai sur l’éducation, intitulé Et si on réinventait l’école?, dans lequel il détaille ses propositions pour améliorer le système d’éducation québécois.


10 H 15 – PAUSE


10 H 45 – PANELS THÉMATIQUES


10 H 45 – #environnement

Changements climatiques et équité intergénérationnelle : comment entamer la transition énergétique ? 

    • Corinne Gendron, Professeure, École des sciences de la gestion, UQAM

Professeure à l’École des sciences de la gestion de l’UQAM, avocate et titulaire d’un MBA spécialisé en marketing et finance, Corinne Gendron est une chercheure reconnue à l’échelle internationale pour ses travaux sur le développement durable, la responsabilité et l’acceptabilité sociales, ainsi que la gouvernance dans une économie mondialisée. Elle cumule plus d’une dizaine d’ouvrages et une cinquantaine d’articles de recherche. Le Ph.D. en sociologie qu’elle a obtenu à l’UQAM a été couronné par le prix de la meilleure thèse de doctorat de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC) en 2001. Elle a aussi été titulaire de la Chaire de responsabilité sociale et de développement durable de l’UQAM pendant près de 15 ans. Durant sa carrière, Corinne Gendron a occupé d’importants postes de responsabilités académiques et scientifiques, et ce, aussi bien au sein de l’UQAM qu’à l’externe et à l‘international.  Tout au long de sa carrière, Corinne Gendron s’est vu décerner de nombreux prix et distinctions, notamment le Prix Carrière en recherche de l’École des sciences de la gestion en 2016 et la distinction de Chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur de France en 2015. Corinne Gendron a également été élue en 2014 membre de l’Académie des technologies de France où elle est vice-présidente du pôle Technologies, économie et sociétés.

  •  Ruba Ghazal, Députée de Mercier, Assemblée nationale

Née à Beyrouth le 6 décembre 1977, Ruba Ghazal détient un BAA en comptabilité de HEC Montréal ainsi qu’une maîtrise en environnement et un certificat en santé et sécurité au travail de l’Université de Sherbrooke. Elle a fait carrière pendant 15 ans dans le monde de l’entreprise manufacturière, occupant des postes de cadre en gestion environnementale et santé et sécurité chez Bombardier, Church & Dwight et d’autres. À l’été 2018, elle a quitté son poste de directrice chez O-I, un fabricant de contenants en verre, afin de se consacrer à la politique active. Maintenant députée de Mercier pour Québec solidaire, elle est whip et porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière de transition économique et écologique, en assumant les responsabilités des dossiers parlementaires en environnement, économie, énergie, science et transport.

  • Frédéric Krikorian, Vice-président Développement durable, Affaires publiques et gouvernementales, Énergir

Frédéric  est vice-président, Développement durable, affaires et publiques gouvernementales chez Énergir. Il possède près de 20 ans d’expérience en affaires publiques de même qu’une expertise en responsabilité sociale des entreprises, particulièrement dans le milieu de l’énergie et des ressources. Il a œuvré dans les secteurs gouvernementaux et associatifs avant de se joindre à Énergir en 2005 où il a entre autres été responsable du développement de projets d’énergie renouvelable.

Frédéric détient une maîtrise en responsabilité sociale des entreprises du International Center for Corporate Social Responsibility de la Nottingham University Business School, au Royaume-Uni. Il a participé à des conférences et rédigé des articles sur l’implantation des pratiques et stratégies de responsabilité sociale dans les entreprises du secteur énergétique.

Il siège aux conseils d’administration de Ruelle de l’avenir, du Conseil patronal de
l’environnement du Québec (CPEQ) et de SWITCH, l’Alliance pour une économie verte au Québec.

  • Karel mayrand, directeur pour le québec et l’Atlantique, fondation David Suzuki

Karel Mayrand est directeur pour le Québec et l’Atlantique de la Fondation David Suzuki et président de Réalité climatique Canada, organisme fondé par Al Gore. Il est co-président de Switch, l’Alliance pour une économie verte et vice-président du conseil d’administration du Parc Jean-Drapeau. Il est co-auteur de Demain, Le Québec (Éditions La Presse, 2018), auteur du livre Une voix pour la Terre (Boréal, 2012), et co-auteur de Ne renonçons à rien (Lux, 2017) avec le collectif Faut qu’on se parle, en plus d’avoir été initiateur et co-auteur du Manifeste pour un Élan Global (2015) signé par 42 000 personnes.

Avant de se joindre à la Fondation en 2008, Karel a conseillé plusieurs agences internationales, de même que Pierre Marc Johnson, ancien Premier Ministre du Québec, pendant plus d’une décennie sur les enjeux de mondialisation et d’environnement. Il a publié en 2006 Governing Global Desertification aux éditions Ashgate Aldershot (Londres). Karel a été co-fondateur du Centre international Unisféra en 2002 où il a créé en 2005 le programme de compensation des gaz à effet de serre Planétair. Il a été boursier Action Canada en 2005 et finaliste du concours Arista en 2008 à titre d’entrepreneur socialement responsable de l’année au Québec.

  • Mario Tremblay, Vice-président Affaires publiques et corporatives, Fonds de solidarité FTQ

Mario Tremblay est vice-président aux affaires publiques et corporatives du Fonds de solidarité FTQ. Membre du comité de direction, il est également chef de la conformité réglementaire et président du comité de développement durable.

Me Tremblay s’est joint au Fonds en 2001, à titre de directeur des affaires corporatives et de secrétaire corporatif adjoint. Ses compétences et son professionnalisme ont constitué, depuis son arrivée, des atouts importants dans la définition des enjeux stratégiques du Fonds.

Il est également membre des conseils d’administration de la Fondation Montréal inc., de l’Agora de la danse à Montréal et de SHARE, un organisme spécialisé en services, en recherche et en éducation liés à l’investissement responsable.

  • Animé par Catherine Lévesque, HuffPost Québec

Catherine Lévesque est correspondante parlementaire pour le HuffPost Québec et le HuffPost Canada à l’Assemblée nationale du Québec. Elle s’intéresse surtout sur les enjeux politiques, sociaux et économiques touchant les milléniaux et les femmes, et s’est méritée le premier prix des Canadian Online Publishing Awards pour sa couverture du mouvement #MoiAussi en politique. Collaboratrice occasionnelle au 98,5 FM, elle siège aussi au conseil d’administration de la Tribune de la presse à Québec. Par le passé, elle a couvert la scène fédérale à Ottawa pendant deux ans.

10 H 45 – #santé 

La dette invisible : quel avenir pour la gestion des soins de santé au Québec ?

  • Joanne Castonguay, Directrice de recherche, économie canadienne et enjeux émergents, IRPP

Joanne Castonguay est directrice de recherche, économie canadienne et enjeux émergents à l’IRPP. Économiste, elle s’intéresse aux politiques publiques notamment en gouvernance des systèmes depuis plus de 15 ans. Avant de se joindre à l’IRPP, elle a été vice-présidente adjointe au Centre Interuniversitaire en recherche et analyse des organisations (CIRANO), directrice de la recherche de l’Association médicale du Québec, conseillère au Fonds de recherche en santé  du Québec et Directrice de projet chez SECOR conseil. Reconnue pour son expertise, notamment sur la gouvernance des grands projets, l’orientation de la recherche, le transfert des innovations, les mécanismes de gouvernance en santé et la gestion des risques socio-politiques, elle siège sur différents comités d’experts et donne régulièrement des conférences. Elle est l’auteur de plusieurs rapports et articles de vulgarisation sur ces questions. Au cours de la dernière décennie, elle a influencé le développement de projets de loi québécois par ses publications dont la série sur la gouvernance des grands projets d’infrastructure publique et l’Analyse comparative des mécanismes de financement des hôpitaux. Plus récemment, Joanne travaille sur les politiques qui favorise l’intégration des innovations.

  • Shirley Dorismond, Vice-présidente du Comité exécutif, Fédération interprofessionnelle de la santé – FIQ

Shirley Dorismond occupe depuis décembre 2017 le poste de vice-présidente du Comité exécutif de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec–FIQ, une organisation syndicale représentant près de 75 000 professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires. Elle est la responsable politique du secteur Sociopolitique, de la Solidarité et coresponsable du secteur Condition féminine. Infirmière clinicienne en santé communautaire, Shirley Dorismond est animée par des valeurs de justice, d’équité et de solidarité. Œuvrant auprès d’une population dite marginale et vulnérable, elle est préoccupée par l’accessibilité à des soins de qualité et gratuits pour tous et toutes. Féministe engagée reconnue, elle a été impliquée dans plusieurs comités de la Fédération, dont le comité Éducation-Animation et celui de la négociation nationale, avant d’être élue au Comité exécutif.

Militante syndicale depuis 2005, elle a assumé plusieurs fonctions syndicales au sein de l’Alliance interprofessionnelle de Montréal (AIM) où elle y a occupé le poste de présidente pendant 2 ans. Elle était présidente du Syndicat des professionnelles en soins de santé du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, un syndicat de plus de 3000 professionnelles en soins, lorsqu’elle est devenue vice-présidente du Comité exécutif de la FIQ.

  • André Fortin, Député de Pontiac, Parti libéral du Québec

André Fortin a été attaché de presse du ministre des Transports du Canada, Jean Lapierre, et du chef de l’opposition officielle au Parlement fédéral. Il a également été directeur des communications pour Ralph Goodale et a œuvré au cabinet du premier ministre du Canada. Après son passage en politique fédérale, il a été directeur des relations gouvernementales chez TELUS. Il se lance en politique provinciale aux élections générales de 2014 et devient député de Pontiac le 7 avril 2014. Il est nommé ministre des Transports en octobre 2017. Réélu député de Pontiac le 1er octobre dernier, il est porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé, de santé publique et de vitalité des régions.

  • Me Jean-Pierre Ménard, Associé, Ménard, Martin

Diplômé de sciences juridiques (UQAM 1978) et admis au Barreau du Québec en 1980, Me Jean-Pierre Ménard est associé de l’étude Ménard, Martin, de Montréal. Il s’est spécialisé en droit médical, et particulièrement en responsabilité civile médicale et en psychiatrie légale, dans la défense des usagers du système de santé. Titulaire d’une maîtrise en droit de l’Université de Montréal (1983), il enseigne la responsabilité médicale et la psychiatrie légale à la maîtrise en droit de la santé de l’Université de Sherbrooke, de même que le droit et politique de la santé au programme de maîtrise en administration de la santé de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. Il est appelé fréquemment à prononcer des conférences ou participer à des colloques destinés au milieu de la santé et au milieu juridique. Il compte également plusieurs publications dans le domaine du droit de la santé. Il est membre du comité permanent du Barreau sur les droits de la personne. Il a présidé le Comité de juristes experts désigné par le gouvernement du Québec pour étudier la mise en oeuvre des recommandations de la Commission spéciale de l’Assemblée Nationale du Québec sur la question de mourir dans la dignité. Le rapport du Comité a été déposé le 15 janvier 2013.

Me Ménard a reçu plusieurs distinctions et récompenses pour son engagement dans la défense des personnes vulnérables. Il a également reçu le Prix Reconnaissance de l’Université du Québec à Montréal (2009).

Il s’est vu décerner également en 2009 la distinction d’avocat émérite (Ad.E.) par le Barreau du Québec.

Il est l’instigateur et l’auteur principal du guide des droits des usagers du système de santé : vosdroitsensante.com

  • ANIMÉ PAR Dorothy Alexandre, Présidente, Conseil des Montréalaises

Entrepreneure en communication, Dorothy Alexandre utilise sa plume et sa voix afin de créer des ponts entre des gens de divers horizons. Aiguillon d’échanges dynamiques et constructifs, elle agit comme consultante, conférencière, animatrice de forums, colloques et galas,  et modératrice de tables rondes portant sur les enjeux de société, les femmes, la jeunesse, la représentativité et la «diversité», les médias, la participation citoyenne et l’entrepreneuriat. Reconnue pour sa rigueur et son leadership, ses démarches s’inscrivent entre autres dans la valorisation et le rayonnement d’une diversité de voix et de perspectives tant dans les médias qu’en gouvernance. Dans le cadre de ses multiples mandats, elle collabore avec des OSBL et des organisations publiques, parapubliques et privées. Dorothy Alexandre est également productrice de contenu numérique engagé. Elle signe notamment la scénarisation, la réalisation et l’animation du documentaire audio UPTOWN, LE PODCAST. Ce projet de storytelling ethnographique donne la parole à une cinquantaine de personnes du quartier montréalais Côte-des-Neiges. Engagée socialement depuis 15 ans, elle est la présidente du Conseil des Montréalaises, un comité consultatif qui présente des recommandations à la Ville de Montréal en matière d’égalité et de condition féminine. Ancienne animatrice à la radio, Dorothy a également œuvré pendant sept ans comme journaliste et recherchiste au sein du Groupe TVA.

 

10 H 45 – #Femmes

L’après #moiaussi : perspectives de changement social

  • Manon Bergeron, Professeur, Département de sexologie, UQAM

Professeure au département de sexologie de l’UQAM depuis 2010, Manon Bergeron cumule 25 années d’expériences professionnelles dans le domaine de la violence sexuelle. Notamment, elle a travaillé plus de douze années dans des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS). Au plan de la recherche, elle a dirigé deux projets majeurs ayant un rayonnement provincial : 1) l’Enquête sexualité, sécurité et interactions en milieu universitaire : ce qu’en disent étudiant.es, enseignant.es et employé.es (ESSIMU), menée dans six universités québécoises (www.essimu.quebec), 2) le développement du programme de prévention Empreinte : Agir ensemble contre les agressions à caractère sexuel qui est implanté à travers le Québec dans des écoles secondaires dès l’année 2017-2018 (www.ProgrammeEmpreinte.com).  Depuis octobre 2018, elle est titulaire de la nouvelle Chaire de recherche sur les violences sexistes et sexuelles en milieu d’enseignement supérieur. Cette Chaire vise la prévention des violences sexistes et sexuelles grâce à l’observation des enjeux émergents face à cette problématique, le développement et l’évaluation des programmes ainsi que le transfert des connaissances.

  • Véronique de Sève, Vice-présidente, Confédération des syndicats nationaux (CSN)

Madame Véronique De Sève a été élue à la vice-présidente de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) lors du congrès de mai 2014 et a été réélue en 2017. Elle est membre du Syndicat des travailleuses et travailleurs du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval.

Féministe engagée, elle a fait partie de différents comités de la condition féminine à la Confédération. Elle est membre du Conseil du statut de la femme. Après avoir occupé le poste de première vice-présidente pendant 10 ans, elle a été élue secrétaire générale, en 2013, au Conseil central du Montréal métropolitain−CSN. Elle a été responsable, notamment des dossiers suivants : condition féminine, jeunes, LGBT (lesbiennes, gais, bisexuels et transidentitaires), éducation, pauvreté, développement économique régional et de l’action politique municipale.

Au sein du comité exécutif de la CSN, elle est responsable du Service d’appui aux mobilisations et à la vie régionale, des dossiers de développement territorial, de la pauvreté, de la politique familiale et des droits humains. Elle est aussi responsable du comité confédéral LGBT+, du comité des relations interculturelles, du comité national de la condition féminine, du comité national des jeunes, du groupe de travail sur les réalités autochtones et du groupe de travail en éducation.

Madame Véronique De Sève est titulaire d’un baccalauréat en psychoéducation de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

  • Sophie Gagnon, directrice générale, Clinique juridique Juripop

Sophie Gagnon est avocate et directrice générale de la Clinique juridique Juripop, où elle travaille activement à améliorer l’accès à la justice pour les populations vulnérables du Québec. Avant de se joindre à Juripop, elle a pratiqué le litige civil et commercial au sein du cabinet Norton Rose Fulbright.

Titulaire d’un baccalauréat en droit ainsi qu’un Juris Doctor en  Common law de l’Université de Montréal, elle a également étudié le droit international à la London School of Economics et à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth.

Sophie Gagnon contribue activement à la vie publique et politique en siégeant sur le conseil d’administration de différentes organisations militant pour des enjeux relevant de la justice sociale et de l’égalité des genres. Elle est chroniqueuse juridique à Radio-Canada et intervient régulièrement dans les médias afin de commenter l’actualité juridique et les enjeux sociaux.

  • Véronique Hivon, Députée de joliette, Assemblée nationale

Fière députée de Joliette depuis le 8 décembre 2008, Véronique Hivon a été élue à quatre reprises sous la bannière du Parti Québécois. Elle détient un baccalauréat en droit civil et un baccalauréat en common law de l’Université McGill, de même qu’une maîtrise en analyse des politiques sociales de la London School of Economics and Political Science.

Instigatrice et vice-présidente de la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité alors qu’elle était députée de l’opposition, elle fut chargée de piloter le projet de loi sur les soins de fin de vie à titre de ministre, de septembre 2012 à avril 2014. La loi québécoise sur les soins de fin de vie, législation historique, est entrée officiellement en vigueur en décembre 2015.

Comme ministre des Services sociaux et de la Protection de la jeunesse, elle élabora également la toute première politique nationale de lutte à l’itinérance et accorda une attention toute particulière aux personnes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme ou une déficience intellectuelle, en plus de rehausser le financement des organismes communautaires, à un niveau sans précédent.

Réélue députée de Joliette le 1er octobre 2018 pour un 4e mandat, elle cumule actuellement les fonctions de porte-parole de sa formation politique en matière de Justice, Éducation, Famille, Relations Québec- Canada et Soins de fin de vie.

  • Marianne Plamondon, Associée, Langlois Avocats

Me Marianne Plamondon, MBA, CRHA, est associée chez Langlois avocats à Montréal ainsi que présidente de l’Ordre des CRHA. Elle est spécialisée en droit de l’emploi et du travail, notamment en ce qui concerne l’interprétation et l’application des conventions collectives, la santé et sécurité au travail, le harcèlement psychologique, la protection des renseignements personnels, l’équité salariale, l’assurance-emploi et les droits et libertés de la personne. Elle est également intervenue dans le cadre de plusieurs dossiers liés aux rapports de travail collectifs et individuels et aux litiges portant sur les congédiements sans cause juste et suffisante. Par ailleurs, elle a acquis une solide expérience devant les tribunaux civils, particulièrement en matière de non-concurrence prévue dans les contrats d’emploi et à l’obligation de loyauté. De plus, Me Plamondon est régulièrement appelée à s’exprimer dans les médias sur différents sujets d’actualités liés aux enjeux en droit du travail et de l’emploi

  • ANIMÉ PAR DEBORAH CHERENFANT, ENTREPRENEURE, COMPAGNIE F

Entrepreneure née, Déborah Cherenfant est la fondatrice du studio créatif Atelier Coloré et du blogue d’affaires au féminin Mots d’Elles. Son travail, son leadership et sa créativité ont à maintes reprises été reconnus, notamment avec le Prix Femme de mérite dans la catégorie entrepreneuriat du Y des femmes de Montréal et le titre Personnalité de la semaine La Presse. Conférencière TED, Déborah partage régulièrement ses idées sur la représentation des femmes et de la diversité en affaires lors de ses conférences au Québec ainsi qu’à l’international, ou dans ses articles sur différentes plateformes.

Engagée, Déborah est présidente du conseil d’administration de Compagnie F, administratrice de la Fondation KANPE, de CLIPP et cofondatrice de BiAS. Experte en entrepreneuriat, elle a mis à profit ses compétences de stratège au sein de plusieurs organisations, les accompagnant dans l’animation, la création de contenus et la gestion de projets destinés aux entrepreneur(e)s.

Déborah Cherenfant est aujourd’hui responsable de BCF Imagine, un programme exclusif cherchant à propulser les startups technologiques. En 2018, elle est nommée au sein du Conseil du statut de la femme du Québec et choisie comme lauréate du Mois de l’histoire des Noirs en 2019.

 

10 H 45 – #démocratienumérique

Notre démocratie au temps du numérique: quel avenir?

  • Frédéric Bastien, Professeur agrégé, Département de sciences politiques, Université de Montréal

Frédérick Bastien est professeur agrégé au Département de science politique de l’Université de Montréal, chercheur au Centre pour l’étude de la citoyenneté démocratique (CÉCD) et au Groupe de recherche en communication politique (GRCP). Son enseignement et ses recherches portent sur la communication politique et la méthodologie de la recherche, en particulier les sondages et l’analyse de contenu. Il a notamment publié Tout le monde en regarde! La politique, le journalisme et l’infodivertissement à la télévision québécoise (Presses de l’Université Laval, 2013). Ses recherches actuelles portent notamment sur l’usage des technologies numériques à des fins politiques par les Canadiens, l’évolution du journalisme politique et la politisation du système médiatique canadien.

  • Rachel Bendayan, Députée d’Outremont, Parti libéral du Canada

Rachel Bendayan est avocate en litige et activiste communautaire. Elle a bâti sa carrière juridique dans le domaine spécialisé de l’arbitrage international chez Norton Rose Fulbright, anciennement Ogilvy Renault, tout en enseignant à la Faculté de droit de l’Université de Montréal le soir. Elle a aussi été chef de cabinet auprès de la ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme et a joué un rôle clé dans l’élaboration de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat du gouvernement libéral.

Dès l’université, elle s’est engagée dans diverses organisations comme bénévole, pour améliorer la vie de ses concitoyens et pour apporter un impact positif dans la vie politique.

Elle habite Outremont, la circonscription dans laquelle elle est née et a grandi, avec sa petite fille, son mari et son chien rescapé.

Aujourd’hui, Rachel Bendayan représente la circonscription d’Outremont au Parlement fédéral à Ottawa.

  • Jean-François Gauthier, Président-directeur général, Institut de gouvernance numérique

Passionné du service public, Jean-François Gauthier se spécialise depuis les dernières années dans les approches de gouvernement ouvert et de gouvernance numérique.

Au début 2012, il fonde le collectif citoyen « démocratie ouverte » avec des partenaires internationaux. À l’automne 2012, il est celui qui rassemble le groupe des « 13 étonnés » qui relance un dialogue collectif autour de l’urgence de doter le Québec d’un plan numérique. En avril 2013, il crée un nouvel OBNL, l’Institut de gouvernance numérique (IGN), sous la présidence d’honneur de Michel Cartier et de Claude Béland. En septembre 2014, avec l’IGN, il participe activement à  l’organisation du « Forum des idées pour le Québec » pendant lequel le premier ministre s’engage à doter le Québec d’un plan numérique.  

Il est aussi un conférencier enthousiaste et un animateur qui sait communiquer les messages qui permettent à l’auditoire de s’approprier la portée des opportunités offertes par une gestion plus adéquate de l’information.

Comme PDG de l’IGN, il coordonne les mandats de l’IGN avec de nombreux partenaires dont:

  • Les Fonds de recherche du Québec, dans la mise en place d’une méthode qui permettra une  participation plus active de des parties prenantes au choix des indicateurs de résultats;
  • Le ministère de l’Education et de l’Enseignement supérieur dans l’animation plusieurs démarches de co-construction de projets et de politiques publiques dont le projet eCampus Québec;
  • La rédaction d’un livre blanc sur la Blockchain au Québec.

  • Brian Myles, Directeur, Le Devoir

Brian Myles est directeur du Devoir depuis février 2016. Il a œuvré pendant 20 ans au sein de ce quotidien à titre de journaliste, de 1994 à 2015. En parallèle, il a enseigné le journalisme pendant plus de 15 ans à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), de 2000 à 2016. Il a aussi assumé la présidence de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec, de 2009 à 2013. Il est bachelier et maître ès communication (spécialisation en journalisme).


12 H – DINER


13 H 30 – CONFÉRENCE D’HONNEUR

Robert W. Thomas est entré en poste à titre de consul général des États-Unis à Montréal en septembre 2017.  Lors de son affectation précédente, il dirigeait le fonctionnement 24 h/24, 7 j/7 de la surveillance du « Centre des opérations » du département d’État, le pôle d’information et de gestion de crise du secrétaire d’État.  Diplomate de carrière, M. Thomas a également servi à titre de coordonnateur des services de visas pour les dix postes consulaires de la Mission des États-Unis au Mexique, et de chef de la section consulaire à Abidjan, en Côte d’Ivoire.  Parmi ses autres affectations à l’étranger notons Toronto, en Ontario, et Nouakchott, en Mauritanie.

Parmi ses affectations à Washington, il a été officier de surveillance sénior au Centre des opérations, et a servi deux mandats au sein du bureau des Affaires consulaires.  Il a également été déployé au sein de l’équipe de gestion de crise du département d’État en Haïti à la suite du tremblement de terre de 2010.

Avant de se joindre au Service diplomatique, M. Thomas conseillait des victimes et des témoins d’actes criminels dans la région des Appalaches du sud-ouest de la Virginie.  Il est titulaire d’un baccalauréat en religion et sciences politiques du Emory & Henry College, un petit collège d’arts libéraux du sud-ouest de la Virginie. Il parle le français et l’espagnol.  Il est accompagné à Montréal par son époux, M. Juan Garcia.

  • Animée par Elisabeth Vallet, Directrice scientifique, Chaire Raoul-Dandurand, UQAM

Elisabeth Vallet est directrice scientifique de la Chaire Raoul-Dandurand. Elle est aussi associée au département de géographie de l’UQAM et au groupe d’études des frontières de l’Université de Victoria. Elle a écrit plusieurs ouvrages sur le système politique américain et sur les frontières. Elle est chroniqueure au Devoir, à Radio-Canada, et s’est vue décerner le prix Richard Morrill Outreach Award de l’Association des géographes américains.


14h30 – Panel d’honneur

  • Yves-François Blanchet, chef, Bloc québécois

Chef du Bloc québécois pour servir le Québec. Souverainiste, écologiste, anthropologue, ex- président de l’ADISQ, du Jour de la Terre, ex-ministre, mari, père et grand-père.

 

  • Alexandre Boulerice, chef adjoint, Nouveau parti démocratique

Alexandre Boulerice est le député fédéral de Rosemont—La Petite-Patrie et le chef adjoint du NPD. Depuis 2011, il se fait confier d’importantes responsabilités, que ce soit comme porte-parole en matière de travail, pour les dossiers de Postes Canada, de la réforme des institutions démocratiques et de finances. Il se démarque rapidement par son franc-parler. Il est présentement porte-parole en matière d’environnement et de changements climatiques. Fervent défenseur des travailleurs et des travailleuses, Alexandre Boulerice croit qu’il est nécessaire de transformer profondément notre société en effectuant dès maintenant une véritable transition vers une économie verte et juste.

  • François-Philippe Champagne, Ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Parti libéral du Canada

  L’honorable François-Philippe Champagne a été élu député de Saint-Maurice—Champlain le 19 octobre 2015. Il a été nommé ministre de l’Infrastructure et des Collectivités le 18 juillet 2018.

Homme d’affaires, avocat et spécialiste du commerce international, le ministre Champagne possède plus de 20 ans d’expérience au sein de grandes entreprises internationales, plus particulièrement dans les domaines de l’énergie, de l’ingénierie et de l’innovation.

Il a été vice-président et avocat principal du Groupe ABB, un chef de file dans la technologie de pointe qui mène des activités dans plus de 100 pays. Il a ensuite occupé les postes de directeur du développement stratégique, d’avocat général par intérim et de membre du comité de direction d’AMEC, un chef de file mondial dans le domaine de l’énergie.

En 2009, le ministre Champagne a été nommé jeune leader mondial par le Forum économique mondial. Au fil des ans, il a également siégé à plusieurs conseils d’administration, dont ceux de la Incheon Bridge Corporation (Corée du Sud) et de C3E (Centre d’excellence en efficacité énergétique), et a été président de la Chambre de commerce canado-suisse.

Le ministre Champagne a occupé le poste de secrétaire parlementaire de 2015 à 2017, après quoi il a été nommé ministre du Commerce international. Il assume actuellement les fonctions de ministre de l’Infrastructure et des Collectivités.

  • Alain Rayes, Député de Richmond-Arthabaska, lieutenant politique pour le québec et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires intergouvernementales, Parti conservateur du Canada

Alain Rayes, né le 11 décembre 1971 à Victoriaville (Québec) de parent d’origine égyptienne, est un homme politique canadien. Enseignant puis directeur d’école, il a été maire de Victoriaville de 2009 à 2015. Il est, depuis le 19 octobre 2015, député conservateur de la circonscription de Richmond—Arthabaska à la Chambre des communes du Canada. Auparavant porte-parole associé de l’opposition officielle en matière d’Infrastructure et de Collectivités, il est aujourd’hui lieutenant politique pour le Québec du Parti conservateur du Canada et ministre du cabinet fantôme des Affaires intergouvernementales.

  • Animé par Julie Drolet, Animatrice, Le Ex


15 H 30 – PAUSE


16 H – REVUE DE L’ACTUALITÉ

  • MICHEL C. AUGER, JOURNALISTE ET CHRONIQUEUR POLITIQUE, RADIO-CANADA – @MCAUGER

Michel C. Auger couvre l’actualité politique au Québec, au Canada et aux États-Unis depuis une quarantaine d’années, au gré des campagnes électorales et référendums, pour la presse écrite, la télévision, la radio et le web. Il est au micro de Midi Info à ICI Radio-Canada Première du lundi au vendredi et exerce sa plume sur ICI Radio-Canada.ca.

 

  • Philippe-Vincent Foisy, Correspondant parlementaire, Radio-Canada – @PVFOISY

Philippe-Vincent Foisy est correspondant parlementaire pour Radio-Canada à Ottawa. Il anime le balado La mêlée politique. Il est président de la Tribune de la Presse parlementaire. Il couvre les enjeux liés à l’économie, la justice, la culture et les relations Ottawa-Québec. Il s’intéresse aussi à la joute politique et son impact sur la vie des citoyens.

Foisy a aussi été correspondant parlementaire à l’Assemblée nationale et à Ottawa pour Cogeco nouvelles, collaborant régulièrement aux différentes émissions du 98,5 comme analyste politique. On peut aussi le voir parfois à l’émission Kiosque à TV5. Il a couvert l’actualité montréalaise pour le Journal Métro et V télé. Il a aussi co-écrit un livre sur l’industrie du Gaz de schiste.

  • Chantal Hébert, chroniqueuse politique, Ici Radio-Canada et Toronto Star – @ChantalHbert

Chantal Hébert est chroniqueuse aux affaires nationales au quotidien Toronto Star et chroniqueuse invitée à L’Actualité. Elle participe régulièrement à diverses émissions d’information à la radio et à la télévision y compris le panel politique hebdomadaire At
Issue dans le cadre de The National, le téléjournal de la CBC de même que les émissions Les coulisses du pouvoir et Gravel le matin à l’antenne de Radio-Canada. En journalisme depuis 1975, elle a occupé successivement des postes à la colline parlementaire pour Radio-Canada, le Devoir et La Presse.

Chantal Hébert est diplômée du collège universitaire Glendon de l’Université York. Elle
est « Senior Fellow » au collège Massey de l’Université de Toronto et détient des diplômes honorifiques d’une douzaine d’universités canadiennes, En 2012, elle a été nommé officier de l’Ordre du Canada. Elle a été boursière de la fondation Asie-Pacifique (Malaisie et Japon) à deux reprises. Elle est récipiendaire de la mention de service public de l’APEX (2 005). En 2006 elle a reçu le prix d’excellence en journalisme et politique publique Hyman Solomon et le Pinnacle Achievement Bryden Award de l’Université York. Son deuxième ouvrage intitulé Confessions post-référendaires a été publié simultanément dans les deux langues en 2015

  • CLAUDE VILLENEUVE, Chroniqueur, JOURNAL DE MONTRÉAL

Claude Villeneuve est chroniqueur au Journal de Montréal et du Journal de Québec depuis septembre 2014. Il y tient également un blogue politique et y a été directeur de la section Opinions de 2017 à 2018. Auparavant, il a agis comme conseiller et rédacteur de discours de la chef de l’opposition officielle puis de la première ministre Pauline Marois. Originaire du Lac-Saint-Jean, il a étudié en droit, en études classiques et en économie, ce qui l’a amené à Québec. Comme entrepreneur, il a participé au démarrage d’AV3 – Collaboratoire, un espace de travail partagé situé dans le quartier Limoilou où il réside.

  • Animé par Olivier Arbour-Masse, journaliste, RAD


17 H – MOT DE CLÔTURE


17 H 30 – COCKTAIL

 

INvité d’honneur: Joël Lightbound, Député de Louis-Hébert, Secrétaire parlementaire du ministre des Finances

en association avec


ACHETEZ VOS BILLETS

NOS PARTENAIRES

PARTENAIRE PRÉSENTATEUR

EN ASSOCIATION AVEC

PARTENAIRE