Réaction au budget 2012-2013 : le gouvernement garde le cap vers l’équilibre budgétaire

20/03/2012 — Catégories: Communiqués de presse

Force Jeunesse accueille favorablement les efforts du gouvernement dans le budget 2012-2013 pour rétablir l’équité intergénérationnelle dans les finances publiques ; l’organisme émet toutefois des réserves quant à l’approche employée afin d’atteindre l’équilibre budgétaire.

Le gouvernement garde le cap vers l’équilibre budgétaire
Force Jeunesse accueille favorablement les efforts du gouvernement dans le budget 2012-2013 pour rétablir l’équité intergénérationnelle dans les finances publiques ; l’organisme émet toutefois des réserves quant à l’approche employée afin d’atteindre l’équilibre budgétaire.

Force Jeunesse salue les efforts prévus par le Ministre des Finances dans la publication budgétaire 2012-2013. En visant un retour rapide à l’équilibre budgétaire puis l’allocation des surplus au remboursement de la dette, le gouvernement garde le cap vers une gestion des finances publiques plus respectueuse de l’équité intergénérationnelle. « D’importants sacrifices sont nécessaires. Reste à s’assurer que la gestion des finances publiques permettra de relever les défis du Québec de demain, » a déclaré Marc-André Ross, président de Force Jeunesse.

Fonds des générations
Force Jeunesse note que les versements annuels atteindront plus de 2.5 milliards en 2016-2017 et continueront de croître selon le niveau des redevances liées à l’exploitation des ressources naturelles. Investir des sommes considérables dans le Fonds des générations pour les années à venir est une excellente initiative que Force Jeunesse salue. En effet, selon Marc-André Ross, « ce Fonds est le meilleur mécanisme de réduction du fardeau de la dette, et le budget présenté aujourd’hui démontre la détermination du gouvernement à rétablir l’équité intergénérationnelle au Québec ».

Compensation pour l’harmonisation de la TVQ à TPS
En septembre 2011, le gouvernement du Québec obtenait une compensation de 2,2G$ d’Ottawa pour l’harmonisation de la TVQ à la TPS. Force Jeunesse se désole de voir ces sommes ponctuelles utilisées pour camoufler un manque à gagner récurrent de 1 milliard de dollars. « Le gouvernement fait clairement preuve de mauvaise gouvernance en utilisant ces sommes pour prétendre atteindre l’équilibre budgétaire en 2013-2014, » souligne Marc-André Ross. « Il faut trouver une solution durable et équitable pour équilibrer le budget. » Selon Force Jeunesse, ces sommes représentent une compensation ponctuelle qui devrait plutôt être versée au Fonds des générations.

Régimes volontaires d’épargne-retraite
Force Jeunesse accueille favorablement l’introduction des régimes volontaires d’épargne-retraite (RVÉR). En effet, depuis le début des années 80, de moins en moins de travailleurs québécois bénéficient de régimes de retraite d’employeurs, et ceux-ci sont de moins en moins généreux. Les nouveaux régimes volontaires sont assurément des incitatifs bien-fondés à l’épargne. Toutefois, l’organisme souligne que la mesure des RVÉR fait porter aux travailleurs la totalité du fardeau. Les travailleurs québécois font face à des défis majeurs en matière de préparation à la retraite et il est évident que l’introduction des RVER ne constitue qu’une partie de la solution.

Force Jeunesse est conscient des enjeux qui attendent la jeunesse québécoise en matière de finances publiques et croit que celle-ci doit participer activement à la prise de décision. L’ouverture du ministre Raymond Bachand à l’effet d’encourager l’inclusion des jeunes sur les conseils d’administration des sociétés d’État est un pas important dans cette voie.