Séminaire sur l’avenir de la retraite au Québec : quel héritage laissera-t-on?

Jeudi 23 janvier 2014, 9h à 16h30
Amphithéâtre Jean-Paul-Tardif, salle 1334, Pavillon La Laurentienne, Université Laval
Séminaire organisé par Force Jeunesse, l’IREC, et L’ARUC – Innovations, travail et emploi, avec le soutien financier de la faculté des sciences sociales de l’Université Laval.

HORAIRE
ACTIVITÉS
9 H 00
Mot de bienvenue
9 H 15
SESSION D’OUVERTURE
Agnès Maltais (Ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, du Travail, de la Condition féminine, de la région de Chaudières-Appalaches, de la région de la Capitale-Nationale).
À la suite du rapport du comité d’experts sur l’avenir du système de revenu de retraite au Québec (« comité D’Amours ») et du plan d’action du gouvernement, quels sont les développements législatifs possibles ? Selon quels principes ? Pour quelles finalités ?
Période de questions
10 H 00
PAUSE SANTÉ
10 H 15
1ÈRE PARTIE : LES TRANSFORMATIONS DES RÉGIMES DE RETRAITE À PRESTATIONS DÉTERMINÉES

David Bousquet (Union des Municipalités du Québec)
Les régimes à prestations déterminées sont depuis quelques années en transformations. Selon quelles modalités ? Qui sont les acteurs de ces transformations ? Quelles sont les conséquences pour les nouveaux employés ?
Période de questions
11 H 15
2ÈME PARTIE : LES DISPARITÉS DE TRAITEMENT
Dalia Guesaldi-Fecteau et Michel Lizée (Université du Québec à Montréal)
L’évolution des régimes de retraite a conduit à la mise en place d’un nombre croissant de clauses de disparité de traitement. Celles-ci font en sorte que les personnes plus récemment embauchées n’auront pas droit aux mêmes prestations à l’issue de leur vie professionnelle, voire au même type de régime. Les transformations du marché du travail, qui se caractérise de plus en plus par la création d’emplois précaires, ainsi que certains changements apportés aux régimes complémentaires de retraite auront également un impact important sur la sécurité du revenu à la retraite des prochaines cohortes de travailleurs et travailleuses. Qui est susceptible d’être concerné par ces changements ? Quels sont les enjeux, notamment de nature économique et juridique, soulevés par ces transformations ?
Période de questions
12 H 30
DÎNER
13 H 30
3ÈME PARTIE : LA RETRAITE DE DEMAIN : QUELLE PLACE POUR LES RÉGIMES PUBLICS ?

Georges Langis (Régie des rentes du Québec)
La préparation adéquate de la retraite ne peut se faire sans la présence de régimes publics forts, mais à condition de bien identifier les défis pour les générations à venir.
Période de questions
14 H 30
PAUSE SANTÉ
14 H 45
4ÈME PARTIE : VERS DES RÉGIMES SECTORIELS ?

Nathalie Joncas (Confédération des syndicats nationaux)
De nombreuses organisations ont évoqué la possibilité de mettre en place des régimes sectoriels afin d’améliorer la couverture et la qualité des régimes de retraite. Comment définit-on un régime sectoriel ? Qui est couvert actuellement par ce type de régime ? Peut-on regrouper des régimes sur une base sectorielle ?
15 H 45
5ÈME PARTIE : SYNTHÈSE DE LA JOURNÉE

16H 30
Mot de clôture
COCKTAIL dans l’Atrium
Places limitées à 90 personnes
RSVP à Isabelle.Couture@rlt.ulaval.ca
RENSEIGNEMENTS :
Monsieur Frédéric Hanin
418 656-2131, poste 15188
Frederic.Hanin@rlt.ulaval.ca
www.aruc.rlt.ulaval.ca